Les gaz étant compressibles, il est possible de transformer un volume d'une même quantité de gaz en le comprimant ou en changeant sa température. Il est donc impossible de connaitre la masse de gaz d'apres son volume sans donner la pression et la température du gaz au moment ou le volume à été mesuré..

Il serait compliqué de donner une température et une pression à chaque fois que l'on parle d'un volume de gaz, alors la température et cette pression au moment de la mesure du volume est normalisé à des conditions dites normales. On parle alors de Normaux m3.

Formule de conversion:

P1V1/T1 = P2V2/T2

avec:

  • p1 et T1 étant les températures et pressions normales v1 est le volume normal(détendu),
  • p2 et T2 étant les températures et pression du gaz V2 est le volume du gaz comprimé

P = Pression absolue (pression manométrique + pression atmosphérique )
V = volume
T = température en Kelvin

Pour les conversions des Nm3 en m3 ou Nm3/h en m3/h, Attention, il existe deux normes et donc des possibilités d' erreurs dans les conversions:

  • Pression identique de 1013 hectopascals (pression atmosphérique moyenne) pour les 2 normes
  1. DIN 1343 : une température de 273.15K (0°C)
  2. ISO 2533 : une température de 288.15K (15°C)

Pour les calculs de pertes de charge, les dimensions des volumes de gaz (comprimés ou non) déplacés dans les conduits doivent être données en mètres cubes(m3).

Le convertisseur vous permet de calculer rapidement la correspondance entre un débit en normaux m3/h et le débit réel de gaz compressé en circulation dans les conduits

normaux metres cubes et normaux metre cubes heure