Sedimentation Rate conveying speedSedimentation Rate conveying speed

vitesse de sédimentation et de transport

La vitesse de sédimentation d'une particule correspond à la vitesse minimale qu 'un flot doit avoir pour transporter, plutôt que déposer, des particules ou sédiments. La vitesse de sédimentation d'une particule est donné par la loi de Stokes:
vitesse sedimentation

w est la vitesse de sédimentation, ρ est la densité (les indices p et f indiquent particule et fluide respectivement), g est L'accélération due à la gravité, r est le rayon de la particule et μ est la viscosité dynamique du fluide.

Une faible vitesse de sédimentation de particule implique que la particule a tendence à "Flotter" dans le fluide. Une forte vitesse de sedimentation indique que la particule "coule rapidement au fond du fluide". Pour augmenter la vitesse de sédimentation d'une particule, et la faire couler dans un fluide afin de la séparer d'autre particules , on peut augmenter le facteur gravité "g" de l'équation ci dessus, en utilisant une centrifugeuse.

On peut ainsi ajuster la vitesse de la centrifugeuse pour que la vitesse de sédimentation provoque la séparation des différentes particules d'un fluide héterogene (comprenant des particules de diverses natures).(voir centrifugeuse gravité)

vitesse de sedimentation modifiée par la force centrifuge

Si la vitesse du fluide est plus grande que celle de dépôt (sédimentation) le granulat continue vers l' aval. Mais meme à la vitesse de sédimentation, dans les conduites, des dépôts peuvent s'accumuler , s'agglomérer et créer des bouchons. On distingue donc la vitesse de sédimentation de la vitesse de transport. La vitesse de transport évitant l'aglomeration des particules est 1.5 a 2.5 fois superieur a la vitesse de sédimentation.

L' interface de calcul de vitesse de sédimentation dans les Outils MECAFLUX

calcul vitesse sedimentation

Une alerte de vitesse minimale de sédimentation, peut ainsi être réglée dans l' interface de dimensionnements des conduits, pour détecter les diamètres maximum à ne pas dépasser dans un projet de réseau de fluide chargé.

Les conduites de transport des particules comme l' aspiration de copeaux ou les eaux pluviales, doivent être dimensionnés en fonction de la vitesse de transport 1.5 à 2.5 fois superieure à la vitesse de sédimentation, pour éviter les dépôts de particules.

vitesse transport sedimentation

détail de l' interface de dimensionnement des conduits hydrauliques ou aérauliques

 

 

charge hydrostatique derive aerodynamique hydrodynamique construire aile foil construire eolienne dimensionner conduits fumée carene dirigeable construire helice propulsion derive aerodynamique hydrodynamique frottement sur une surface de coque trainée resistance au vent trainée resistance au vent construire eolienne trainée resistance au vent conception helice bateaux derive aerodynamique hydrodynamique carene dirigeable frottement sur une surface de coque construire aile foil construire aile foil conception hydrolienne calcul voile frottement sur une surface de coque trainée resistance au vent calcul voile construire aile foil construire eolienne construire helice propulsion aeraulique aspiration air systemes ventilation aeration pertes charges vannes debit et pression conduits pompes et ventilateurs vidange reservoir construire aile foil Logiciels de la suite Mecaflux Forces sur des objets géometriques dans un courant de fluide ramification et boucles réseaux dimensionner conduits fumée calcul systemes réseaux fluides gaz liquides helice a vitesse nulle sustentation resistance aerodynamique vehicules calcul debit rivierre helice de captage turbine Kaplan hydroelectrique charge hydrostatique carene dirigeable construire helice propulsion derive aerodynamique hydrodynamique